Err

Les trains du col de Tende. Volume 2 : 1929 - 1974

(Code: 121776)
69,00 €
En Stock
Ajouter au Panier
Les trains du col de Tende. Volume 2 : 1929 - 1974

Par  J. Banaudo, M. Braun et G. de Santos 

Voici le tome 2 de cette étude magistrale sur l'histoire des « Trains du Col de Tende ». Dans le volume 1, les auteurs ont traité de la période des projets, des tractations internationales, de la réalisation et de l'inauguration de cette oeuvre colossale, jusqu'en 1929.

La ligne peut alors fonctionner mais son développement subit presque aussitôt les conséquences des tensions internationales. Les express pour la Suisse et Berlin avec voiture-restaurant circulent mais ils ne peuvent transporter que des voyageurs munis de visas, ce qui exclut, au moins au début, le trafic local. 

Des expériences courageuses sont tentées du côté italien, avec l'électrification de la ligne en courant triphasé et la création de relations rapides en « Littorine » entre la capitale industrielle piémontaise, Torino, et sa zone de loisirs privilégiée, la Riviera. Des trains spéciaux sont aussi mis en service pour acheminer d'innombrables skieurs vers la toute nouvelle station de sports d'hiver de Limone.

La seconde guerre mondiale interrompt brutalement les modestes avancées des années trente. De 1940 à 1945, les belligérants français, italiens, allemands, anglais et les résistants vont s'obstiner à interrompre cette voie de communication. Cette obsession conduira au chaos. Au printemps 1945 une petite équipe de militaires allemands s'applique à détruire avec méthode un maximum d'ouvrages ferroviaires et routiers dans la vallée de la Roya. Des chefs-d'oeuvres d'architecture ferroviaire, comme le viaduc de Scarassoui, vont s'effondrer en quelques instants.

On ne peut alors que constater l'ampleur du désastre. La France rétablit la circulation des trains entre Nice et Breil tandis que l'Italie prépare le rétablissement de la voie de Cuneo et Limone jusqu'à San-Dalmazzo-di-Tenda. Les appels d'offres sont même lancés et les budgets votés, mais le rattachement de la haute Roya et des communes de Tende et La Brigue à la France en 1947 interrompt le processus. Les discussions entre la France et l'Italie seront encore longues et laborieuses pour arriver à la signature en 1970 d'une convention décidant la reconstruction de cette voie ferrée. Durant cette période, la modernité est en marche dans le monde des chemins de fer : du côté français des autorails remplacent les locomotives à vapeur héritées du PLM et du côté italien ce sont les rustiques machines électriques triphasées qui disparaissent en 1974.

Cette histoire vous est racontée en détail dans cet ouvrage de 416 pages, riche d'un millier d'illustrations, édité par l'association de l'Ecomusée de Breil. 


Découvrez le volume 1 ! 
 

Le volume 3 qui paraîtra probablement en 2022, traitera de la reconstruction, des belles années d'une exploitation franco-italienne harmonieuse jusqu'aux incertitudes des années 2010, qui sont elles aussi conséquences de rivalités entre les deux pays pourtant bien étrangères à la ligne du Col de Tende.